Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #chroniques de maratres... catégorie

2016-03-09T17:00:42+01:00

Celle qui n'avait pas à être jalouse

Publié par Do.

Dixit chéri...

"Tu ne vas pas être jalouse d'elle quand même ?! Avec toutes les preuves que je t'apporte ?!"

Dans un sens, il a raison, il m'apporte énormément de preuves : il m'a présenté ses enfants, j'ai emménagé avec lui, et donc avec eux, je fréquente très régulièrement sa famille (qui m'adore au passage), je connais ses amis (et donc leurs anciens amis communs), ...

Mais voilà, elle reste toujours présente, partout, tout le temps...

 

Et je ne peux pas m'en empêcher, malgré toute ma bonne volonté et mes nombreuses lecture sur "Je ne serais plus jamais jalouse", il y a toujours cette petite voix au fond de moi qui me dit :

"Elle a été sa moitié pendant 15 ans, elle a donné naissance à ses 3 enfants, qu'ils ont désirés ensemble, elle le connaît bien mieux que toi, ce lien entre eux ne disparaitra jamais et ne sera jamais plus fort que le votre car, ils ont des enfants ensemble...".

 

Alors oui, j'ai une confiance absolue en lui et en son amour pour moi, et en notre histoire, mais oui, je suis quand même un peu jalouse des rapports qu'ils peuvent entretenir, même s'il ne s'agit que de sms ou d'entrevues très rares d'1h au maximum pour parler des enfants.

 

Je ne peux pas m'empêcher d'avoir ce pincement au cœur lorsqu'il reçoit un appel ou un message venant d'elle et lui demandant quelque chose, même la chose la plus anodine au monde.

Je ne peux pas m'empêcher de redouter en silence chaque dimanche soir, lorsqu'on leur ramène les enfants ou qu'ils nous ramènent les enfants, parce qu'elle parlera d'un souvenir en commun ou qu'elle aura un regarde que je trouve complice.

 

Alors même si je n'ai pas à être jalouse, je le suis malgré moi, et chéri ne comprend pas ça.

Je maitrise, je cache au maximum, parce que j'ai confiance en lui et que cela n'a rien à voir selon moi, mais je pense légitime de ressentir un petit quelque chose de désagréable lorsque l'homme que l'on aime est en contact avec la femme qu'il a aimée très fort de par le passé.

 

J'en suis même, parfois, à me demander, s'il ressentira les mêmes émotions qu'il a ressenties auparavant dans des situations qui pourraient être similaires, comme par exemple : si on a un bébé à nous ?

Mais je ne laisse pas cette idée vagabonder trop longtemps, je préfère vivre les choses et constater finalement après m'être mise dans tous mes états qu'il m'aime moi et qu'elle reste juste "une bonne amie, parce que je ne lui en veux plus, et que pour les enfants c'est mieux ainsi, une bonne entente".

 

Et vous, qu'en pensez-vous ? Avez-vous aussi été jalouse de la maman des enfants ? En tous les cas, des rapports que votre chéri a avec elle, même les plus insignifiants ?

 

Des bisous ***

 

Do.

Voir les commentaires

2016-03-08T08:00:22+01:00

Pipi, caca, vomi ...

Publié par Fa
Pipi, caca, vomi ...

A table, lors de discussions avec des amis, quand cela tournait autour des pipis cacas des gosses, cela me coupait vite l'appétit. On me disait alors que j'étais une chochotte, et quand on a des enfants ça change. On est obligé d'essuyer des fesses et de ramasser du vomi. Effectivement.

Ces personnes là, me parlaient de leurs enfants... Parler du caca de leur progéniture évidemment ça ne leur coupait pas l'appétit. Mais quand il s'agit des enfants des autres ?

Souvent j'entends, "quand c'est pas les tiens ce n'est pas pareil ça me dégoute".... Ha oui ?

Quand on est belle mère, on n'a pas le choix .... Certes c'est plutôt l'homme qui va opérer dans les toilettes quand nécessaire, mais quand c'est la gastro qui pointe son nez ou un pipi au lit... tu n'as pas le choix que de remonter tes manches... Et oui ce n'est pas ton gosse et c'est absolument dégoutant de ramasser du vomi ou de toucher des habits remplis de pipi. Oui.

Mais parfois il faut savoir mettre certaines choses de coté car en face, il y a une petite tête blonde malade ou vexée d'avoir eu un petit accident... Et puis bon quand faut y aller.... faut y aller.

Tu ne vas pas dire "on attend que papa revienne pour te changer?"

Ce qui est compliqué aussi c'est que tu te sens un peu obligé de raconter l'accident de pipi au papa... et au final tu te fais gronder par l'enfant car tu l'as dénoncé... une sorte de double peine en fait. (Vous sentez l'histoire vraie)

Et en juste retour la société nous offre un beau chapeau de sorcière et non un diadème de fée.

Voir les commentaires

2016-03-01T14:00:18+01:00

Celle qui n'était pas la bienvenue...

Publié par Do.
Celle qui n'était pas la bienvenue...

 

 

Aujourd'hui je souhaite aborder la phase 1, celle qui consiste à entrer complètement dans la vie d'un papa séparé (ce que je peux détester ce terme...), et donc, à être présenté à la maman des enfants.

Mais qui dit "être présenté" implique que la maman souhaite rencontrer "l'autre", "celle qui veut prendre sa place", "celle qui va éduquer ses enfants", celle qu'à priori elle n'a pas envie de connaître...

Car c'est ce qui s'est passé dans ma situation...

 

La rupture était effective depuis plusieurs mois, du fait de la maman qui plus est, et chéri avait donc le droit de refaire sa vie.

Mais dans les faits, cela a été bien plus compliqué...

 

Il s'avère que j'ai eu "l'autorisation" de rencontrer les filles, et cela s'est fait tout doucement, l'une après l'autre, et dans des endroits neutres, avec l'aide de la maman qui leur a expliqué les choses avant chaque rencontre.

Je pensais donc que ça serait simple de connaître cette femme que j'avais envie de rencontrer !

Mais il semblerait que ça ait été très très dur pour elle...

 

Alors là je me demande, mais pour qui est-ce que cette situation est-elle sensée être la plus dure ?

Pour la maman des enfants, qui a pris la décision de mettre fin à son couple ?

Pour la nouvelle compagne (donc moi), qui ai fait le choix de me mettre en couple avec un papa ?

Ou pour les enfants eux-mêmes ?

Et bien pour moi il était évident que la rencontre la plus difficile serait celle avec les enfants.

Et bien je me suis trompée en beauté...

 

J'ai eu à affronter des refus, des excuses énoncées comme "une épreuve inhumaine", une "non envie de me connaître", et j'en passe...

J'avoue que je n'étais pas préparée à cela, et que ça a été une épreuve vraiment, vraiment, vraiment difficile à vivre... Car finalement je ne comprenais pas ce que j'avais fait pour qu'on ne puisse pas avoir l'envie de me rencontrer.

Et surtout, je pensais qu'il était évident pour une maman de vouloir connaître "celle" qui allait s'occuper de ses enfants la moitié du temps !

Mais je n'avais finalement pas pensé qu'outre être la "belle-maman" des enfants, j'étais aussi la nouvelle petite amie du père de ses enfants, et que c'était peut-être finalement ça, le plus dur à accepter...

 

Par ailleurs, je parle de la maman des enfants mais je pourrais également étendre cette vérité à la famille de la maman, qui a eu les mêmes attitudes et voire même pire dans mon cas...

 

Devenir "belle-maman", c'est donc une globalité qui prétend passer par de nombreuses étapes qu'on ne prévoit pas toujours ! Et lorsque la seule chose que l'on souhaite est d'aimer un papa et ses enfants, et ne vouloir de mal à personne, il est très dur d'accepter que notre présence/existence, malgré tout le bien qu'on apporte autour de nous (car les retours des filles étaient très positifs !), puisse être non acceptée par une tierce personne...

 

Je fais bien évidemment référence à ma propre situation, je suis persuadée qu'il existe des familles recomposées où les rapports ont été, dès le départ, très cordiaux (car les choses ont été aplanies depuis chez moi).

 

Allez, racontez-moi tout... Comment ça s'est passé pour vous ?

 

Des bisous ***

 

Do.

Voir les commentaires

2016-02-28T12:00:56+01:00

Un vrai conte de fée...

Publié par Fa.
Un vrai conte de fée...

Qui n'a jamais lu Cendrillon ou blanche neige a une petite fille ? Moi même étant petite j'adorais écouter cette histoire avant de dormir pour faire de beaux rêves.


J'adore lire des histoires, prendre des voix, faire des accents .. m’amuser ! J'ai toujours eu le goût de la lecture et les princesses, les contes de fée c'est mon truc.

Un soir je me lance pour lire une jolie histoire aux fillettes de mon homme. Cela fait quelques jours que nous sommes installés tous les 5. Evidemment je me tourne vers un joli conte !

Lors de cette lecture je réalise une chose : Cendrillon et Blanche neige ont au moins un point commun ....

Devinez Lequel ? La beauté ? Leur blonde attitude ? Ha non Blanche neige est brune ...

Mais non !!! Leur vilaine belle mère.... Evidemment ! Je suis en train de lire aux fillettes une histoire avec une très méchante belle mère... JAMAIS je n'avais remarqué ce détail... Pendant que je lisais à voix haute je me rappelle très bien me dire en même temps... "Mais c'est pas vrai, tu réalises seulement ce que tu es en train de faire !"

"Comment ? c'est ta princesse préférée ? Superbe nouvelle !!!"

Si on regarde les contes, les histoires pour les enfants de plus près il y a souvent une méchante.... cette méchante est souvent belle mère, ou alors a minima elle n'a pas d'enfants (Cruella...Scarlett plus récemment dans les minions....)

Les contes, les dessins animés en tout genre ne nous aident pas... J'avoue ne plus avoir envie de les voir lire ce genre de récits avec une horrible belle mère. C'est vraiment pas agréable ! Après je me demande d'où vient cette horrible réputation .... Mais en fait, tout le monde ajoute sa pierre ... qu'on se prend comme il faut dans la tête !

Croyez moi ce n'est pas un détail de lire oud'entendre "Cendrillon elle a une très méchante belle mère; elle préfère ses filles."

Je vous invite à lire les histoires pour les enfants autrement ... et laissez nous un petit commentaire !

Voir les commentaires

2016-02-24T14:01:49+01:00

Celle qui faisait sa présentation...

Publié par Do.
Celle qui faisait sa présentation...

Avant toute chose, je pense qu'une présentation s'impose...

 

J'ai choisi d'utiliser un pseudonyme, pour une raison évidente d'anonymat.

 

Je suis donc Do., trentenaire, résidant en "province" comme les médias aiment tant dire !

 

Je suis en couple depuis 18 mois avec un beau jeune homme, trentenaire lui aussi, et papa de 3 demoiselles qui ont entre 9 et 15 ans.

 

Oui, chéri a fait le choix d'être papa jeune, ce qui n'est pas pour me déplaire je l'avoue.

 

Je n'ai pas d'enfant, nous ne savons pas encore si nous en aurons un ensemble, et ça n'est pas là la question !

 

A force de bavarder avec ma cop's, de nous raconter nos bonheurs et/ou nos tracas, nous avons décidé d'ouvrir ce blog et de partager avec qui le voudra bien notre quotidien de "belle maman".

Car non, nous ne sommes pas "mamans", mais oui, nous occupons ce rôle malgré nous et avons l'étiquette de "belle mère" qui ne plaît pas forcément.

 

Je me suis lancée dans cette relation sans trop savoir où je mettais les pieds.

J'étais sûre d'une chose, j'aimais mon compagnon et j'étais prête à rencontrer ses enfants.

Seulement la vérité est qu'en devenant sa compagne, j'allais être confrontée à bien plus de situations que je ne l'avais imaginé...

 

Mais ça, ça sera pour un prochain article !

 

Bisous ***

 

Do.

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog